Skip links

Corona’daptation (6) : accepter

« Ce qui ne peut être évité, il faut l’embrasser »

J’ai découvert cette phrase de Shakespeare, lors du départ de Patrick Poivre d’Arvor du JT de 20 heures il y a quelques années, et je vous avoue que c’est une phrase qui m’a beaucoup accompagnée depuis.
L’annonce de la prolongation du confinement est tombée hier, et ce que nous soupçonnions, pour beaucoup d’entre nous, est devenu réalité.

C’est le moment de faire le point sur ces 8 jours de confinement passés :

  • Qu’ai-je mis en place que j’ai estimé aidant et efficace pour maintenir le moral ?
  • Que faut-il que j’affine (quelque chose qui pourrait m’aider mais que je n’ai pas réussi à inscrire dans mon quotidien car je ne le fais pas à un moment idéal par exemple) ?
  • Ce que j’ai mis en place pourra-t-il tenir sur les 4 semaines à venir ou faut-il que je l’adapte ?
  • Faut-il réfléchir à une nouvelle organisation ? (réorganiser le temps ou l’espace pour le télétravail, plus impliquer les enfants dans les tâches ménagères…)

Si vous avez commencé à prendre de mauvaises habitudes (décaler ses horaires, ne pas s’habiller, etc.), il est encore temps de mettre des choses en place pour ne pas les laisser s’installer…
Je vous invite à lire deux choses pour illustrer cela :

Tâche du jour : Je vous propose de faire un « bilan» dans votre journal en faisant plusieurs colonnes : « ce qui a été positif depuis le début du confinement », « ce que j’ai mis en place, qui me convient et que je vais conserver », « ce qui m’a manqué depuis 8 jours et ce que je pourrais mettre en place pour répondre à ce manque ».

Personnellement, je vais adapter le rythme des articles (…coup de stress hier en me disant que je ne tiendrai pas sur la longueur) et vous retrouverai tous les deux jours, ce qui vous laissera également plus de temps pour réaliser vos tâches 😊. Belle journée à vous et à bientôt.

Join the Discussion